Pendant trois ans, la communauté européenne et le monde entier ont observé l’immobilité de la politique britannique à cause du Brexit avec dégoût, horreur ou un sourire moqueur. Bien sûr, tout le monde est capable de détruire par accident les bonnes choses, mais la possibilité que tellement de gens peuvent être dans le déni et la majorité refuse d’agir efficacement pour l’arrêter est risible. Même si, l’histoire du Brexit est devenue plus ennuyeuse que ridicule, alors que les médias britanniques insensibilisent les citoyens à la gravité de cette situation en déclarant les progrès politiques sans qu’il y en ait réellement.

Les élections législatives n’ont rien fait d’améliorer le processus de décision ou réconcilier les différences entre les gens, particulièrement car les fissures sont trop profondes et on les a laissée solidifier par la société britannique depuis des centaines d’années. Les Britanniques vivent dans l’oxymoron : quitter ou rester, le nord ou le sud, les riches ou les pauvres, des conservateurs ou des travaillistes, ceux qui sont instruits ou ceux qui ne le sont pas. Et le liste continue. Malheureusement, il y a peu de choses qui rassemblent les deux côtés, et plusieurs ponts ont été brûlé par tous les deux.

Les Britanniques se sont perdus dans leurs différences – peut-être, en ce moment, leur seul point en commun. Pendant ce temps-là, ils répriment leurs propres opinions politiques et cachent leurs divergences derrière une politesse artificielle. Evidemment, il faut qu’ils surmontent de telles habitudes socioculturelles avant que le pays puisse progresser politiquement. Si les gens britanniques continuent de se duper en disant que tout va bien, rien ira bien. Même les émissions à la radio ou les articles des journaux les conseillent de garder le silence sur leurs opinions. En conséquence, beaucoup de gens ont commencé de plus en plus à penser que le domaine politique et le domaine domestique sont – et doivent être – séparés.

Et les gens ne bénéficieront pas de ce processus destructeur, ce sont seulement les élites qui ont quelque chose à gagner : le pouvoir et la gloire, l’argent et le prestige. Ils joueront leurs jeux et le peuple souffrira. En effet, la situation britannique serait une bonne leçon pour tous les pays dans le monde moderne, s’ils veulent réussir. Tolérez diverses manières de s’exprimer, encouragez la discussion publique – surtout sur les sujets polémiques – et intégrez les personnes des milieux différents. Après tout, les sociétés sont fondées sur la compassion, la confiance et l’idée que les individuels doivent devenir un peuple et une identité collective, pas plusieurs.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s